Comment allier pratique sportive et mesure sanitaire dans les écoles d’Eure-et-Loir ?

Par eurelien.fr
//  Publié le
09-06-2020
//  Mis à jour le 11-06-2020
Temps de lecture : 6 min

C’est le défi relevé par l’USEP 28, le comité départemental propose aux jeunes euréliens des activités sportives tout en se préservant du COVID-19.

L’Union Sportive de l'Enseignement du Premier degré d'Eure et Loir (USEP 28)  a pour objectif de dynamiser l’enseignement de l’EPS. En appui des cours dispensés par les professeurs, l’USEP 28 organise  des rencontres sportives entre les écoles publiques et associations d’école. À travers ses actions, elle cherche à former les « citoyens sportifs »  de demain.

La fermeture des classes liée à la crise du COVID-19 a amené le comité départemental à élaborer d’autres formes de rencontres pour permettre aux élèves de garder une activité physique tout en conservant un lien avec leurs camarades. La difficulté étant d’autant plus grande avec la nécessité d’appliquer les  gestes barrières pour la sécurité de tous.

En réponse à cette problématique, l’USEP 28 et l’équipe EPS du département ont élaboré les  « E-rencontre ». Ces rencontres virtuelles ont proposé aux enfants et à leurs familles, durant le confinement, de réaliser des activités sportives, culturelles et d’adresser un message de soutien aux personnels hospitaliers.

Avec la réouverture des écoles, l’association a lancé ses « cl @ ss’USEP28 ». S’étalant du 25 mai au 26 juin, les  classes d’Eure-et-Loir ont à relever des défis intégrant les normes sanitaires. À l’issue des challenges finaux, les participants se verront remettre un « E-diplômes » pour récompenser leurs efforts.

L'USEP 28 a également innové pour le temps de la récréation. Aux écoles affiliées, elle a offert un lot de craies ainsi qu’un manuel  répertoriant diverses activités physiques. Ces « défis réCRAIES »,  permettent aux enfants de continuer à s’amuser ensemble tout en respectant les gestes barrières. 

Après plus de deux mois de pratique, la simplicité de la mise en place et l’aspect ludique des actions ont suscité l’engouement des sportifs en herbes, des professeurs des écoles et de leurs parents. En tout, ce sont 170 écoles du département, soit 11 500 jeunes euréliens qui ont relevé avec brios les défis proposés par l’USEP28.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur ces défis et l’action de l’USEP 28 sur leur site : https://eureetloir.comite.usep.org/ et leur page Facebook : https://www.facebook.com/usepeureetloir/

 

Les communes: 

A ne pas manquer dans l'actualite

maintenon
Cet été, (re)découvrez le patrimoine eurélien