Il y a 200 ans, un seul être manque à Victor Hugo

Par eurelien.fr
//  Publié le
15-02-2021
//  Mis à jour le 15-02-2021
Temps de lecture : 1 min
portrait-victor-hugo

Qu’il est parfois bon de se quitter pour éprouver le manque, l’absence, le regret… C’est ce sentiment qu’éprouve le jeune Victor Hugo (19 ans) quand en 1821 il fait le trajet de Paris à Dreux à pied pour retrouver son amour sincère Adèle Foucher.

 Les parents de cette dernière souhaitent l’éloigner du jeune homme, le pensant trop pauvre pour venir en Eure-et-Loir. Victor Hugo amoureux et courageux marchera durant trois jours et vantera les bienfaits de ce voyage sous un soleil ardent à son ami poète Alfred de Vigny. C’est durant sa halte au Vallon de Cherisy qu’il composera son Ode.

A ne pas manquer dans l'actualite

RSA : le Département demande à l’état le respect de ses engagements
Le « Gros Chêne » de Meaucé labellisé
En route vers… l’autoroute !