Noël Ballay : un Eurélien explorateur

Par eurelien.fr
//  Publié le
11-01-2021
//  Mis à jour le 11-01-2021
Temps de lecture : 3 min

Les Archives départementales conservent les exemplaires de l’état civil provenant du greffe des tribunaux ainsi que les exemplaires communaux lorsqu’ils font partie des fonds communaux déposés.

Héritiers des registres paroissiaux institués par l’ordonnance de Villers-Cotterêts (1539), les registres d’état civil compilent naissances, mariages et décès et permettent ainsi d’obtenir des renseignements d’ordre généalogique. Ils permettent aussi de retrouver les personnalités nées dans le département. C’est le cas, par exemple, de Noël Ballay, né à Fontenay-sur-Eure en 1847. Une rue commerçante du centre-ville de Chartres porte encore son nom.
 
Le jeune Noël Ballay suit des études à la faculté de médecine de Paris mais s’intéresse très tôt à l’empire colonial français.  Il accompagne Savorgnan de Brazza lors de sa première expédition au Congo (1875) et participe à la conférence de Berlin, en 1885, qui entérine le partage des territoires africains entre les grandes puissances européennes. Administrateur du Gabon puis de la Guinée française, il met en application ses compétences médicales en cherchant à améliorer les conditions d’hygiène et en luttant contre la fièvre jaune. Décédé à Saint-Louis du Sénégal en 1900, il est rapatrié à Chartres et inhumé en grande pompe dans la cathédrale en 1902. 

A ne pas manquer dans l'actualite

hiver-chasse-neige-eure-et-loir
Le Conseil départemental d’Eure-et-Loir a activé son « plan hiver »
Aide aux clubs et associations sportives en fonction du nombre de licenciés de -18 ans
Retour aux 90 km/h sur une partie des routes départementales