Une spiruline produite à l’eurélienne

Par eurelien.fr
//  Publié le
19-10-2014
//  Mis à jour le 17-10-2014
Temps de lecture : 1 min
producteur-spiruline

Agriculteur eurélien, Dominique Guérin s’est lancé, avec son frère, dans la production de la spiruline : une micro-algue riche en protéines. 

ATTENTION : cet article a plus de 6 ans et pourrait ne plus être d’actualité

« Eurélien » a rencontré Dominique Guérin, agriculteur au Gué-de-Longroi alors qu’il venait de mettre en culture son tout premier bassin. Sous la serre ombragée de 2 500 m², la température est de 38°C, une chaleur nécessaire pour produire de la spiruline. Au total, cet agriculteur innovant – il cultive aussi du tabac – dispose de six bassins pour produire cette micro-algue utilisée comme complément alimentaire. 

Comment avez-vous eu l’idée de vous lancer dans cette production ? 

Nous avons assisté à une présentation de nouveautés par le cluster eurélien Agrodynamic. Avec mon frère également agriculteur, nous nous sommes très vite rendu compte que nous disposions déjà du matériel pour produire ce filament microscopique : serres, séchoirs, eau de forage, énergie bon marché avec la chaudière biomasse. De plus, nous voulions optimiser l’utilisation de cette chaudière. Nous avons ainsi installé 22 km de tuyaux assurant le chauffage au sol des bassins. 

Quelles sont les conditions pour produire cette micro-algue ?

La spiruline a besoin de chaleur, de lumière et d’une eau saumâtre (salée mais pas autant que l’eau de mer) pour pouvoir se développer correctement. Comme les autres végétaux, elle nécessite aussi des nutriments spécifiques : carbone, potassium, magnésium, fer... De plus, j’ai choisi d’installer des roues à aube ainsi qu’un système d’ombrage automatique afin de favoriser la concentration en phycocyanine, un antioxydant présent dans la spiruline. Quand une crème verte plus ou moins concentrée apparaît alors à la surface de l’eau, c’est le temps de la filtration puis de la conservation qui s’effectuera par déshydratation et congélation.

Les communes: 
A voir aussi sur le même sujet
« Velaqua », le vélo aquatique de Dorier Plast’

A ne pas manquer dans l'actualite

RSA : le Département demande à l’état le respect de ses engagements
Le « Gros Chêne » de Meaucé labellisé
En route vers… l’autoroute !