Les écoles euréliennes en 1900

Par eurelien.fr
//  Publié le
12-10-2021
//  Mis à jour le 12-10-2021
Temps de lecture : 8 min

En cette rentrée 2021, les archives départementales vous font découvrir quelque uns des trésors cachés parmi leurs innombrables documents historiques. Voici donc une belle occasion de voyager dans un passé pas si lointain que ça et de découvrir comment nos grands-parents ou arrière grands-parents étudiaient sur les bancs des écoles Euréliennes au tout début du 20ème siècle.

A l’heure où les enfants reprennent le chemin de l’école, voici un document qui nous renseigne sur la manière d’apprendre au début du siècle dernier mais surtout sur la qualité d’écriture et d’illustration des écoliers de l’époque. Les leçons étaient entièrement notées de façon manuscrite par les enfants et ces derniers y mettaient un soin absolu, en tout cas pour ce qui concerne l’élève Laforte dont les travaux sont présentés ici. C’était parfois l’occasion de montrer aussi ses talents au dessin car la plupart des connaissances étaient schématisées pour en faciliter la compréhension. Il était même permis d’y insérer des images ou des végétaux comme en témoigne ce cours d’histoire naturelle. Celle-ci était abordée sous de nombreux aspects et toujours avec force détails : par exemple, la leçon sur le corps humain aborde la question des os, des articulations, l’appareil digestif, mais aussi l’hygiène respiratoire et les méfaits de l’alcool sur l’organisme.  

 

Sur sa première page, ce cahier nous apprend que l’élève Laforte suit le cours complémentaire de 2e division. Les cours complémentaires, créés par les lois Goblet de 1886-1887 pour suivre l’école élémentaire, proposaient un enseignement supérieur pouvant amener les meilleurs élèves à passer le brevet élémentaire ou le brevet d’études primaires supérieures. Au cours du XXe siècle cet enseignement primaire supérieur finit par se fondre avec l’enseignement secondaire des collèges et lycées.
Ce document appartient aux collections d’archives privées conservées aux Archives départementales dans lesquelles il est entré par voie d’achat. Il peut être librement consulté dans la salle de lecture des Archives départementales aux jours et heures d’ouverture indiqués sur le site Internet, www.archives28.fr

 

 

Construction de l’école de Bullou en 1890

La construction d’une nouvelle école à Bullou (canton de Châteaudun) fut décidée à la suite d’une visite de l’inspecteur d’académie dans la commune en 1888, lorsque celui-ci constata l’état de délabrement et d’insalubrité de l’édifice existant. Les travaux furent confiés à

l’architecte départemental Charles-Emile Vaillant, qui rassembla dans un même bâtiment la mairie, l’école et le logement de l’instituteur. L’organisation de la classe répond au schéma traditionnel de l’époque, les pupitres bien alignés face au professeur installé sur une estrade. Dotée d’un poêle, elle était conçue pour accueillir jusqu’à 60 élèves. Parmi les autres espaces accessibles aux enfants, on remarque d’après le plan l’existence d’un vestiaire mais aussi d’une cuisine et d’une salle à manger qui permettait aux enfants de prendre un repas chaud.

 

Infos pratiques
Retrouvez l’histoire des écoles du département dans l’exposition sur panneaux « Bâtir l’école républicaine, 1875-1890 » conçue par les Archives départementales d’Eure-et-Loir et disponible en prêt.
 Plus d’informations auprès du service éducatif des Archives départementales (02 37 88 82 20 / archives@eurelien.fr).

 

A ne pas manquer dans l'actualite

Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE), à vos remarques !
Garantir la sécurité des automobilistes en hiver
Nouvelle édition du Salon des Aidants, à Vernouillet